Une universitaire canadienne de premier plan : la professeure Carol Rogerson reçoit la Médaille du Barreau 2019

Posted: 05/17/2019

Professor Carol RogersonAdmise au barreau en 1991, Carol Rogerson est reconnue comme universitaire canadienne importante en matière de pensions alimentaires.

Elle a joué un rôle central dans l’élaboration des politiques et de la législation en droit de la famille au Canada et a fait plusieurs de ses contributions par l’enseignement. Carol est professeure à la faculté de droit de l’Université de Toronto, où elle enseigne depuis 1983. Elle était doyenne associée de la faculté de 1991 à 1993. Mme Rogerson enseigne et écrit dans les domaines du droit de la famille et du droit constitutionnel.

Son travail dans l’élaboration de lignes directrices en matière de pensions alimentaires pour époux a eu un effet marqué sur le fonctionnement du système de justice en droit de la famille partout au Canada. C’est une professeure dévouée, passionnée par les sujets qu’elle enseigne et par ses étudiants, et elle est souvent sollicitée comme conférencière pour des programmes de formation continue et d’éducation judiciaire.

Mme Rogerson est l’une des lauréates de la Médaille du Barreau de cette année, médaille remise aux avocats de l’Ontario choisis pour leur contribution majeure à la profession.

Que représente ce prix pour vous ?

D’un point de vue personnel, je me sens extrêmement honorée. Mais pour moi, ce prix signifie aussi une reconnaissance de l’importance du droit de la famille en tant que partie intégrante du système juridique qui touche la vie de tant de gens, et des efforts déployés pour améliorer l’équité et l’efficacité du système de justice familiale.

Qu’est-ce qui vous motive (ou vous a motivée) dans votre carrière juridique ?

Pour moi, l’attrait du droit en tant que discipline universitaire a toujours été la combinaison de questions intellectuellement stimulantes et de conséquences concrètes et réelles liées aux réponses à ces questions. En tant que juriste universitaire, mes recherches ont toujours été fortement axées sur les politiques, dans le but d’améliorer le fonctionnement du système juridique et d’aider les avocats et les juges dans leur travail quotidien.

Quel conseil donneriez-vous aux nouveaux professionnels du droit qui amorcent leur carrière ?

Je vous propose une citation légèrement modifiée d’Abraham Lincoln que je garde sur mon bureau et qui s’applique clairement aux avocats en droit de la famille, mais qui contient aussi un message plus général sur la façon d’être un bon avocat et aussi une bonne personne : « Découragez les litiges. Persuadez vos voisins de faire des compromis chaque fois que vous le pouvez. Faites-leur remarquer que le gagnant sur le papier est souvent le perdant en réalité – dans les frais, les dépenses et le gaspillage de temps. En tant qu’artisan de la paix, l’avocat a une meilleure chance d’être une bonne [personne]. Il y aura encore assez de travail. »

La Médaille du Barreau est donnée pour des services exceptionnels dans le cadre de la profession, que ce soit dans la pratique, dans l’enseignement ou à d’autres titres professionnels, du moment que le service corresponde aux idéaux les plus élevés de la profession juridique. Il peut être décerné pour la dévotion aux tâches professionnelles sur une longue période ou un seul acte exceptionnel.

Cette année, 12 membres exceptionnels des professions juridiques recevront un prix du Barreau le 22 mai.