Défendre les peuples autochtones et les Premières Nations : John Andrew Olthuis

Posted: 05/15/2018

John Andrew OlthuisJohn Andrew Olthuis : Admis au Barreau de l’Ontario en 1987, de Terre-Neuve-Labrador en 2015 et de l’Alberta en 1965, John Olthuis a passé 40 ans à travailler avec les Premières Nations au Canada pour faire reconnaitre et mettre en application leurs droits autochtones et issus de traités, notamment en trouvant avec eux des façons novatrices de protéger leur culture et leur environnement et de leur obtenir des avantages économiques dans les projets auxquels ils consentent dans leurs territoires traditionnels. Le travail accompli par Me Olthuis a créé des précédents sur lesquels s’appuient d’autres avocats, il a ouvert la voie vers l’affirmation des droits autochtones dans le système juridique canadien et la reconnaissance des systèmes juridiques autochtones. En 2000, Me Olthuis a fondé le cabinet Olthuis Kleer Townshend s.r.l., qui est aujourd’hui le plus grand parmi les cabinets axés sur les communautés autochtones au Canada.

Que signifie ce prix pour vous ?

« Je suis honoré de recevoir la Médaille du Barreau et j’espère que cela attirera davantage l’attention sur les efforts déjà louables du Barreau de l’Ontario ; promouvoir et mettre en œuvre sa déclaration de principes sur l’égalité, la diversité et l’inclusion, qui comprend la réconciliation avec les peuples autochtones et les actions positives en réponse aux recommandations de la Commission de vérité et réconciliation. »

En tant que jeune adulte, John désirait fortement faire partie d’une profession dans laquelle il pouvait aider les groupes minoritaires et marginalisés dans leur quête de reconnaissance, de justice et d’égalité. Pour cette raison, il est entré dans la profession d’avocat en Alberta en 1965.

Au cours de sa carrière de plus de 40 ans, il a fait partie de l’équipe juridique de l’Assemblée des Premières Nations (APN) qui a travaillé avec les dirigeants des Premières Nations du Canada pour faire inclure l’article 35 dans la Loi constitutionnelle de 1982, qui reconnait et affirme les droits ancestraux et issus de traités. Il a également fait partie de l’équipe juridique de l’APN qui a travaillé avec les dirigeants des Premières Nations en 1992, pour négocier l’Accord de Charlottetown avec le Canada et les provinces.

Lorsqu’on lui demande ce qui le passionne le plus, John répond qu’il a été et continue d’être enthousiaste et engagé dans son travail avec les peuples autochtones et les Premières Nations pour atteindre leur objectif longtemps refusé de l’autodétermination politique, sociale et économique.

En ce qui concerne l’avenir de la profession juridique, John le trouve prometteur étant donné que tant de jeunes avocats se sont engagés à mettre en œuvre la Déclaration de principes sur l’égalité, la diversité et l’inclusion du Barreau de l’Ontario.

Recevoir la Médaille du Barreau inspire John à continuer de travailler avec les peuples autochtones et les Premières Nations pour la reconnaissance et la pleine application des droits constitutionnels de l’article 35, et il espère que son travail inspirera d’autres avocats et tous les Canadiens à s’engager.

Datant de 1985, la Médaille du Barreau est un honneur décerné par le Barreau du Haut-Canada aux membres ayant contribué à la profession de façon significative. Le prix est donné pour des services exceptionnels rendus dans le cadre de la profession, que ce soit dans la pratique, dans l’enseignement ou à un autre titre professionnel, du moment que le service corresponde aux idéaux les plus élevés de la profession juridique. Il peut être décerné pour une dévotion aux devoirs professionnels à long terme ou pour un seul acte exceptionnel.

Cette année, 10 membres exceptionnels des professions juridiques recevront des prix du Barreau le 23 mai.