Êtes-vous prêts pour le Réseau d’encadrement de la pratique ?

Posted: 08/31/2017

CAN tipsPar : Stephen Ahad, avocat au REP

Si vous envisagez de soumettre une demande de rencontre avec un formateur ou un conseiller du REP ou que vous avez déjà été jumelé, voici quelques façons de tirer profit de votre engagement.

  1. De quoi avez-vous besoin ?

Le REP reconnait que les avocats et les parajuristes ont besoin de choses différentes à différents moments. C’est pourquoi le REP offre deux options : la formation et les conseils.

La formation est un processus pour opérer un changement positif et est idéale pour améliorer les habiletés et la gestion de la pratique. La formation se fait sur 3 mois environ.

Les conseillers, quant à eux, offrent aux participants des conseils sur des questions de procédure ou de fond, généralement à l’égard d’un dossier de client. Un conseiller se rendra disponible pour un appel de 30 minutes.

Si la question porte sur le Code de déontologie, le Code de déontologie des parajuristes, des comptes en fiducie, les exigences de tenue de registres ou si vous avez une question de nature déontologique, appelez plutôt la Ligne d’aide à la gestion de la pratique.

  1. Libérez votre horaire

Le REP fait tout ce qu’il peut pour confirmer un jumelage ou fournir un rapport de statut dans les dix jours ouvrables sur les demandes de formateurs ou dans les deux jours ouvrables pour les demandes de conseillers. Une fois le jumelage confirmé, il revient au participant d’amorcer le contact et aux bénévoles de répondre.

Étant donné que les formateurs et les conseillers sont des bénévoles issus des professions, leurs disponibilités peuvent varier. Vous devriez utiliser le REP pour obtenir du soutien stratégique seulement. Le REP ne garantit pas un jumelage ou des services pour des cas urgents.

  1. Soyez précis

Lorsque vous faites une demande, faites-nous savoir exactement ce que vous recherchez. Cela aide le REP à faire des jumelages efficaces ou à trouver ce dont vous avez besoin s’il n’y a pas de bénévole disponible pour ce type d’habileté ou de pratique.

Il vaut mieux préciser le but autant que possible. Par exemple, « ouvrir une pratique » est souvent donné dans la liste des objectifs de formation. Si c’est votre objectif, pensez à ce que vous voudriez couvrir avant de commencer l’engagement. Par exemple, voulez-vous développer une expertise sur un sujet, travailler sur vos habiletés commerciales, sur la structure commerciale, le marketing, le lieu, bâtir une base de clients ou tout ce qui précède ?

Dans le cadre de l’engagement de conseiller, vous devez protéger la confidentialité et prévoir les conflits potentiels, mais d’autres détails sur votre question particulière seraient utiles pour que le REP vous aide vraiment.

  1. Soyez prêt

Le REP offre aux participants une feuille de route à suivre. Assurez-vous de lire le courriel d’introduction soigneusement pour comprendre les étapes et votre rôle.

Si vous demandez une rencontre avec un formateur, vous aurez besoin d’envoyer la Feuille de préparation initiale dument remplie à votre formateur assigné.

Si vous demandez une rencontre avec un conseiller, vous devrez protéger la confidentialité et prévoir les conflits potentiels ; vous pourriez ne pas pouvoir envoyer la Feuille de préparation à votre conseiller, mais vous devriez l’utiliser comme outil pour cibler votre pensée afin de maximiser votre rencontre téléphonique.

  1. Gardez l’élan

Les avocats et les parajuristes sont des gens occupés.

Les conseillers s’attendent à ce que vous les contactiez dans les 2 jours après la confirmation du jumelage. Cependant, si vous n’en avez pas de nouvelles, appelez le REP pour avoir de l’aide.

Les formateurs s’attendent à ce que vous remplissiez la Feuille de préparation initiale et que vous les contactiez dans les 7 jours après la confirmation du jumelage. Les formateurs sont très demandés ; si vous trouvez que vous n’êtes pas prêts à procéder, faites-nous-le savoir immédiatement pour que le REP réassigne le formateur. L’une ou l’autre des parties peut demander à être réassignée à tout moment. Il n’y a aucune amertume ; le REP est là pour vous aider.

  1. Communiquer

Si vous avez des questions sur tout aspect du programme du REP, soit avant de demander une rencontre ou après, n’hésitez pas à contacter le REP.

Une fois que vous avez un jumelage, essayez de contacter votre formateur ou conseiller dès que possible et revenez au REP si vous avez besoin d’aide.

  1. Impliquez-vous

L’encadrement doit être mené par vous pour être efficace.

L’encadrement est un processus qui vous aidera à articuler vos objectifs et à mettre vos plans en action. Un formateur peut vous faire profiter de son expérience, mais il n’a pas besoin d’être un expert en la matière dans un domaine précis du droit pour ajouter de la valeur. Son rôle est d’être un expert dans le processus : vous aider à mieux comprendre ce que vous voulez réaliser et créer une structure d’imputabilité pour vous aider à agir.

Un conseiller doit avoir au moins 5 ans d’expérience en pratique pour être un bénévole. Un conseiller peut vous aider à réfléchir, aider à identifier des faits, des hypothèses, des problèmes, des domaines à examiner, des ressources et des options. Cependant, un conseiller ne peut pas se substituer à votre propre recherche juridique et jugement.

Dans les deux cas, le résultat dépend toujours de vous et plus vous donnez, plus vous recevrez.

  1. Profitez-en !

Le REP offre une occasion d’améliorer votre pratique et de vous connecter à des collègues. Pourquoi ne pas en profiter ?