Développer des liens : Jennifer Gravel Vanasse reçoit le Prix des parajuristes remarquables William J. Simpson

Posted: 05/17/2019

Jennifer Gravel VanasseTitulaire de permis depuis 2008, Jennifer Gravel Vanasse fait preuve d’habiletés et d’engagement exceptionnels envers sa profession depuis plus de trois décennies d’expérience comme greffière et parajuriste.

Au cabinet Vice Hunter LLP à Ottawa où elle travaille depuis 1988, elle a démontré un grand dévouement au cabinet et à ses clients. Jennifer faisait partie du premier groupe de parajuristes à recevoir un permis en Ontario. Elle représente des clients devant la Cour des petites créances, la Cour des infractions provinciales, le tribunal des droits de la personne et la Commission de la location immobilière.

Elle a contribué au développement de la profession de parajuriste grâce à son engagement de longue date au Comité des parajuristes de l’Association du barreau du comté de Carleton et par son mentorat d’étudiants parajuristes et d’autres titulaires de permis. Défenseuse fière et inlassable de la profession parajuridique, Mme Gravel Vanasse continue de tisser des liens solides entre les avocats et les parajuristes.

Mme Gravel Vanasse est la lauréate du Prix des parajuristes remarquables William J. Simpson, attribué à un ou une parajuriste ayant satisfait à un ou plusieurs des critères suivants : réalisation professionnelle exceptionnelle ; contribution au développement de la profession, respect des pratiques exemplaires et mentorat des autres en pratiques exemplaires, passé de service communautaire et traits personnels à l’honneur de la profession juridique.

Que représente ce prix pour vous ?

Gagner ce prix me montre qu’on n’a pas besoin de déplacer des montagnes pour faire une différence. J’aime ma carrière et j’aime aider les autres en partageant mes connaissances et mon expérience avec eux. Pour moi, gagner ce prix signifie que mes efforts discrets à Ottawa ne sont pas passés inaperçus, et j’en suis très reconnaissante. Je ne peux peut-être pas aider tout le monde, mais je fais tout ce qui est en mon pouvoir pour aider ceux que je peux, qu’ils soient clients, collègues ou des inconnus. C’est aussi un immense honneur de faire partie du groupe des lauréats précédents, pour lesquels j’ai beaucoup de respect.

Qu’est-ce qui vous motive (ou vous a motivée) dans votre carrière juridique ?

Tout au long de ma carrière juridique, j’ai été motivée par trois choses : défendre les droits de mes clients ; résoudre le casse-tête que constitue parfois le droit ; et promouvoir la profession parajuridique. J’aime faire des recherches sur une question et analyser le droit. Chaque cas et chaque client est différent. Chacun d’entre eux requiert la plus grande attention. Je veux que mes clients se sentent entendus lorsqu’ils discutent de leur cas avec moi. Ces questions sont très importantes pour eux et je respecte cela. Lorsque je combine les faits et le droit et que je donne mon opinion au client, c’est très satisfaisant.

En ce qui concerne la promotion de la profession parajuridique, mon objectif est d’améliorer les relations entre les avocats et les parajuristes. Je crois que les deux professions peuvent se compléter. J’ai beaucoup de respect pour les avocats et, dans ma pratique, je me suis efforcée de suivre l’exemple des avocats avec lesquels je travaille depuis plus de 30 ans. Je considère que mon rôle au sein du cabinet est d’apporter une valeur ajoutée à nos clients, en ce sens que je suis en mesure d’offrir des services juridiques à un tarif inférieur, tout en conservant la relation que le client a établie avec le cabinet. J’espère que mon expérience servira d’exemple aux autres avocats et parajuristes en ce qui concerne la valeur de cette approche.

Quel conseil donneriez-vous aux nouveaux professionnels du droit qui amorcent leur carrière ?

Je conseillerais aux nouveaux parajuristes de se préparer. Assurez-vous de connaitre les faits et d’avoir fait vos recherches. Pensez à ce que vous allez dire au tribunal avant de vous y présenter. La confiance en soi est très importante lorsque vous représentez un client devant le tribunal. La confiance vient de la préparation et de la pratique. Je conseillerais également aux nouveaux parajuristes d’être courtois. Les problèmes que vous traitez sont ceux de vos clients, pas les vôtres. J’ai souvent vu des avocats, qui se sont battus avec acharnement au tribunal, se serrer la main à la fin de l’audience. J’ai toujours admiré les avocats qui font cela. Ils peuvent mettre leurs différences de côté et rester cordiaux. En tant que parajuristes, nous pouvons et devons faire de même.

Le Prix des parajuristes remarquables a été créé en 2011 et décerné pour la première fois en 2012. En 2014, il a été renommé en l’honneur de William J. Simpson pour sa contribution exceptionnelle lors de la mise en œuvre de la règlementation de la profession parajuridique par le Barreau.

Cette année, 12 membres exceptionnels des professions juridiques recevront un prix du Barreau le 22 mai.