Justice pas-à-pas, un nouvel outil d’accès à la justice

Posted: 11/29/2018

Le 27 novembre 2018, de nombreux membres de la communauté francophone se sont rendus au Barreau de l’Ontario pour célébrer le lancement du site Web Justice pas-à-pas. Ce site Web est une adaptation en français du site existant Steps to Justice. Il vise à aider la population franco-ontarienne à se retrouver dans les méandres de notre appareil judiciaire. L’Ontario compte 600 000 francophones qui doivent pouvoir se prévaloir de leurs droits, comme l’a déclaré M. Paul Evraire, vice-président de CLEO (Éducation juridique communautaire Ontario), maitre d’œuvre de ce nouvel outil d’accès à la justice.

Justice pas-à-pas est financé par Aide juridique Ontario, le ministère de la Justice du Canada et la Fondation du droit de l’Ontario. Il contient des renseignements juridiques fiables et pratiques sur des problèmes courants que vivent les gens dans divers domaines du droit. Le site aborde ainsi le droit de la famille, du logement, de l’emploi, de la consommation et le droit criminel. Il est destiné aux personnes à faible revenu qui ont accès à Internet et aux travailleurs communautaires qui les aident.

Un travail de collaboration

CLEO a piloté Justice pas-à-pas en collaboration avec un comité consultatif regroupant les membres d’importants organismes desservant les communautés francophones. Ce comité s’assure que les renseignements contenus sur le site Justice pas-à-pas reflètent les besoins de la population francophone de l’Ontario. Ces conseillers viennent de l’Association des juristes d’expression française de l’Ontario, du Centre francophone de Toronto, de l’Action ontarienne contre la violence faite aux femmes, du Mouvement ontarien des femmes immigrantes francophones, du Centre des services communautaires de Vanier, d’Aide juridique Ontario et des cliniques juridiques communautaires de Sudbury, Hamilton et Windsor-Essex.

Ce comité consultatif a aussi pu bénéficier de l’expérience d’un de ses membres représentant Éducaloi du Québec. Ce site d’accès à la justice au Québec a été fondé en 2000, pour informer le public sur ses droits et ses obligations.

Projet pilote du palais de justice

La procureure générale de l’Ontario, Caroline Mulroney, a prononcé quelques mots pour faire valoir Justice pas-à-pas. Elle a également mentionné, en parlant d’accès à la justice, le projet pilote du palais de justice d’Ottawa et elle a évoqué la possibilité de multiplier ce succès ailleurs dans la province. Bientôt de bonnes nouvelles pour la communauté francophone ?