L’accès à la justice grâce à la collaboration lors de l’ouverture des tribunaux 2019

Posted: 09/18/2019

Par Gelek Badheytsang

Le mardi 10 septembre, le Barreau a pris part à la cérémonie annuelle d’ouverture des tribunaux au palais de justice de Toronto. Cette cérémonie a lieu chaque année en septembre afin de souligner les réalisations du système juridique de l’Ontario, de réitérer les fonctions exercées par les nombreux tribunaux en Ontario, et de donner l’occasion aux juges et aux autres intervenants de s’exprimer sur les sujets d’actualités et les questions concernant le système de justice.

L’ouverture des tribunaux est symbolique, car ils sont ouverts à l’année.

Cette année, la cérémonie a réuni le juge en chef Strathy, le juge en chef Morawetz, la juge en chef Maisonneuve et le juge en chef adjoint Marrocco.

Doug Downey, le procureur général de l’Ontario y assistait également et était accompagné du mandataire du ministre de la Justice du Canada.

Le trésorier Malcolm Mercer a assisté à l’ouverture des tribunaux en tant que représentant du barreau et du Barreau de l’Ontario. Le trésorier a commencé son allocution en traitant de l’importance qu’occupent les nombreuses relations dans le fonctionnement du système de justice, soit entre le système judiciaire, les gouvernements provinciaux et fédéral, les professions juridiques et le Barreau. « Dans la cadre de ses fonctions, il incombe au Barreau de faciliter l’accès à la justice pour la population ontarienne », souligne le trésorier. « Tous les piliers du système juridique sont tenus de s’acquitter de leurs responsabilités ».

Les deux principaux thèmes de l’allocution du trésorier étaient l’accès à la justice et la collaboration. Il a parlé longuement du caractère essentiel qu’a revêtu l’accès à la justice dans le travail et l’histoire du Barreau, ainsi que des moyens pour en améliorer l’accès grâce à une collaboration avec les nombreuses parties concernées des systèmes judiciaire et juridique.

« Pour la plupart des Ontariens et des Ontariennes, notre système adversatif complexe est fondé sur la prestation de services payants de représentation juridique par des professionnels dont la majorité des Ontariens et Ontariennes ne veulent pas ou ne peuvent pas retenir les services », déclare Malcolm Mercer. « Cela vaut particulièrement pour le droit de la famille, mais aussi les affaires civiles en général. Tous les piliers du système juridique doivent considérer l’accès à la justice comme étant un enjeu fondamental, voire existentiel, de l’administration de la justice. »

Le trésorier a pris la peine de rappeler aux participants la tenue prochaine de la Semaine de l’accès à la justice à la fin de son discours.

Après la cérémonie, le Barreau a offert une réception aux membres de la magistrature, aux avocat(e)s et aux parajuristes dans la Grande Salle.

(à partir de la gauche) Le trésorier Malcolm Mercer avec la juge en chef Maisonneuve, le juge en chef Strathy, le juge en chef Morawetz et le juge en chef adjoint Marrocco à la réception dans la Grande Salle.

Gelek Badheytsang est un conseiller en communications du service de relations externes et communications du Barreau.

Les photographies sont prises par Tim Fraser pour le Barreau.