Le Barreau souligne la Journée des avocats en danger le 24 janvier

Posted: 01/23/2019

Le barreau marque la journée de l’avocat menacé

La Journée des avocats en danger

La Journée des avocats en danger est soulignée chaque année le 24 janvier par la communauté internationale des défenseurs des droits de la personne. Créée en 2010, cette Journée attire l’attention sur le sort des avocats et des défenseurs des droits de la personne dans le monde qui sont harcelés, intimidés, torturés, persécutés, exilés et même tuées pour avoir exercé leurs fonctions professionnelles légitimes de protéger les droits et les libertés des autres.

Chaque année, la Journée met en lumière les difficiles situations que vivent les avocats et les défenseurs des droits de la personne dans un pays en particulier : cette année c’est la Turquie.

Selon l’Association européenne des juristes pour la démocratie et les droits de l’homme, de nombreux journalistes, universitaires, juges, procureurs, militants des droits de la personne et avocats ont été arrêtés entre 2016 et 2018, pendant que la Turquie était en situation d’état d’urgence. Bien que l’état d’urgence ait été levé en juillet 2018, les procès politiques contre les avocats continuent.

Un rapport du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les droits de l’homme publié en 2018 indique qu’environ 570 avocats ont été arrêtés, 1 480 font face à une forme de poursuite et 79 ont été condamnés à de longues peines de prison.

Le rapport conjoint du Rapporteur spécial sur l’indépendance des juges et des avocats de 2018 fait état d’attaques systémiques par le gouvernement turc contre des juges, procureurs, avocats et autres professionnels juridiques. Le mémoire conjoint fait également état d’interférence du gouvernement dans l’indépendance du barreau et de la magistrature en exerçant une influence indue sur la profession juridique.

Pour en savoir plus sur les difficultés des avocats en Turquie, consultez les documents suivants :

https://defendlawyers.files.wordpress.com/2019/01/basic-report_turkey2019.pdf et

http://www.lrwc.org/ws/wp-content/uploads/2018/07/Turkey-LRWC-written-statement-23-May-2018-LRWC-logo.pdf

Le Barreau se joint à la communauté des défenseurs des droits de la personne pour reconnaitre et dénoncer le traitement des avocats en Turquie. Le Barreau en appelle aux autorités pour respecter les droits de la personne et les libertés fondamentales conformément aux normes internationales en matière de droits de la personne et aux instruments internationaux. De plus, le Barreau exhorte les autorités à veiller à ce que tous les avocats en Turquie puissent s’acquitter de leurs fonctions et activités professionnelles sans crainte de représailles, de violence physique ou de toute autre violation des droits de la personne.

Le Barreau entend défendre et promouvoir l’accès à la justice et la primauté du droit. Par le biais de son Groupe de surveillance des droits de la personne, le Barreau est intervenu dans plus de 220 cas dans plus de 55 pays dans le monde, y compris dans plusieurs cas impliquant des juges, des avocats et des défenseurs des droits de la personne en Turquie.

Les membres du Groupe de surveillance des droits de la personne sont des conseillers qui sont nommés par le Conseil pour surveiller les violations aux droits de la personne qui ciblent les membres des professions juridiques et de la magistrature, au Canada et ailleurs. Le Groupe de surveillance des droits de la personne travaille avec des organisations des droits de la personne crédibles comme Human Rights Watch, Lawyers’ Rights Watch, Amnistie internationale et Canadian Lawyers for International Human Rights pour intervenir dans des dossiers qui sollicitent une réaction du Barreau.

Le Barreau tient un évènement bisannuel pour commémorer la Journée des avocats en danger, et la prochaine présentation aura lieu en janvier 2020.