Le Conseil approuve des améliorations à la Ligne d’aide à la gestion de la pratique

Posted: 10/25/2018

la gestion de la pratique Aujourd’hui, le Conseil a approuvé des améliorations importantes à la Ligne d’aide à la gestion de la pratique afin de mieux répondre aux besoins de plus en plus complexes des praticiens en milieux professionnels toujours plus exigeants.

Préparées par le Comité du perfectionnement professionnel, les modifications font suite à des suggestions des répondants à un sondage de 2017 sur la Ligne d’aide et visent à assurer que ce service demeure moderne, réactif et agile en tant qu’outil d’aide aux praticiens.

Les réponses au sondage indiquent que même si le service est fort apprécié, les titulaires de permis veulent davantage de soutien du Barreau — ils ont surtout souligné leur besoin et leur désir d’obtenir des conseils plus solides et un accès plus direct au service.

Les changements s’inscrivent dans la priorité stratégique du BDLO pour améliorer et augmenter les soutiens à la pratique, et seront mis en œuvre graduellement.

Les améliorations visent ce qui suit :

  1. Simplifier l’accèstéléphonique à la Ligne d’aide : Introduire un processus de triage et une fonction de boite vocale améliorée pour prioriser les appels selon le niveau d’urgence.
  2. Explorer les plateformes numériques pourmoderniser la Ligne d’aide : Développer une fonction de clavardage en ligne ou une « appli Ligne d’aide » pour permettre un accès plus direct au service, faire des épargnes et améliorer la fonctionnalité globale.
  3. Élargirl’éventail de services offerts par la Ligne d’aide Fournir un niveau plus solide de conseils en incluant les références à la jurisprudence et aux principes juridiques pertinents, et travailler avec l’auteur de l’appel pour lui fournir des réponses plus concluantes aux questions, conformément au mandat de la Ligne d’aide.
  4. Prioriser le développementproactif de nouvelles ressources innovatrices et pratiques Créer des ressources innovatrices et pratiques pour aider les avocats et les parajuristes à prendre des décisions touchant leurs responsabilités professionnelles selon un système « libreservice ». Les interfaces multimédias, la technologie interactive et des modules d’apprentissage ultra-ciblés pour soutenir la prestation selon les besoins seront explorés.
  5. Promouvoir activementla Ligne d’aide : Mieux faire connaitre la Ligne d’aide grâce à une promotion active par le biais du marketing traditionnel et des plateformes des réseaux sociaux.

 

Retour à l’infolettre

Le Conseil approuve le budget de 2019 
Appel à commentaires sur une ébauche de cadre règlementaire pour les organisations de la société civile 
TAG célèbre une Semaine de l’accès à la justice réussie 
Ouverture des mises en candidature pour l’élection du Conseil de 2019  

Articles connexes 

http://www.lawsocietygazette.ca/francais/le-barreau-met-fin-au-groupe-de-travail-sur-les-sea-et-se-tourne-vers-les-organisations-de-la-societe-civile/

http://www.lawsocietygazette.ca/francais/lacces-a-la-justice-ameliore-par-la-prestation-de-services-juridiques-par-les-organisations-civiles/