Le Conseil approuve la voie d’accès à la profession d’avocat qui maintient la formation transitionnelle, avec des améliorations

Posted: 12/10/2018

Dialogue on LicensingL’organe directeur du Barreau de l’Ontario a approuvé aujourd’hui une option d’accès à la profession d’avocat qui maintient les deux voies d’accès de formation transitionnelle actuelles, en y apportant des améliorations substantielles, tel que recommandé par le Comité du perfectionnement professionnel du Barreau.

Le programme de stage et le programme de pratique du droit/Law Practice Program (PPD/LPP) seront conservés, mais des améliorations y seront apportées, notamment des stages payés et des placements du PDD/LPP payés, conformément aux exigences du Barreau — avec certaines exceptions.

De plus, des mesures, des audits ou d’autres formes de surveillance seront fournies pour mieux superviser les stages et les placements du PPD/LPP, et les maitres de stage et les superviseurs des placements du PPD/LPP devront suivre une formation obligatoire.

Pour accorder suffisamment de temps à l’élaboration de ces améliorations, elles seront mises en œuvre le 1er mai 2021.

« La décision d’aujourd’hui fait suite à une analyse exhaustive du processus d’accès à la profession, qui portait sur les réalités, les difficultés et les possibilités qu’offre le processus d’accès à la profession d’avocat dans la province, et comprenait une vaste consultation de la profession et d’autres intervenants », a dit le trésorier du Barreau Malcolm Mercer.

L’option approuvée était l’un des quatre modèles mis de l’avant par le Comité dans le Document de consultation : Options d’accès à la profession d’avocat publié en mai 2018, suite au Dialogue sur l’accès à la profession mené en 2017. Les activités de consultation au cours du processus comprenaient des groupes de discussion facilités et des rencontres de groupes dans toute la province, des appels à commentaires par mémoires et des entrevues en profondeur par téléphone.

« La majorité des membres du comité et la plupart de ceux et celles qui ont fait des commentaires conviennent que la formation transitionnelle offre aux candidats des possibilités de traiter des dossiers réels avec de vrais clients dans des situations authentiques, indique le président du Comité du perfectionnement professionnel Peter Wardle. Nous croyons aussi que les améliorations proposées combleront les lacunes dans le système actuel, pour que tous les candidats aient une expérience uniforme et valable. De plus, cette option est semblable aux processus d’accès à la profession d’autres barreaux canadiens et à ceux de la plupart des professions règlementées. »

Les conseillers du Barreau ont aussi approuvé les recommandations suivantes du Comité du perfectionnement professionnel :

  • Les candidats continueront d’avoir le choix de passer les examens d’avocat plaidant et de procureur et une formation transitionnelle dans l’ordre qu’ils désirent, sur une période de trois ans ;
  • La question d’introduire une forme de test de compétences dans le processus d’accès à la profession, tel que décrit dans le rapport, sera étudiée davantage par le Comité ;
  • Le Barreau ouvrira un dialogue avec les facultés de droit pour étudier des possibilités de collaboration dans le but d’intégrer plus d’apprentissages expérientiels dans les études de droit.

 

Voir le rapport intégral en ligne.

 

Retour à l’infolettre