Le sénateur Murray Sinclair reçoit un LLD honorifique du Barreau de l’Ontario

Posted: 09/25/2018

Senator SinclairLe Barreau de l’Ontario remettra un doctorat en droit, honoris causa (LLD), à l’honorable Murray Sinclair, lors de sa cérémonie d’admission au Barreau le 28 septembre 2018 au Roy Thomson Hall à Toronto.

Admis au Barreau du Manitoba en 1980, le sénateur Murray Sinclair est reconnu comme un leader très respecté au Canada. Il a été pendant plus de 25 ans au service du système judiciaire manitobain. Il a été le premier juge autochtone nommé au Manitoba et le deuxième au Canada.

Peu après sa nomination au poste de juge en chef adjoint de la Cour provinciale du Manitoba en 1988, le juge Sinclair a été nommé co-commissaire de l’Enquête publique sur l’administration de la justice et les peuples autochtones du Manitoba. Il a ensuite été nommé à la Cour du banc de la Reine du Manitoba en 2001. Il a été nommé au Sénat le 2 avril 2016.

En 2009, il a été nommé président de la Commission de vérité et réconciliation (CVR). À la tête de la CVR, il a participé à des centaines d’audiences qui ont eu lieu partout au Canada et qui ont abouti en 2015 à la présentation du rapport de la CVR. Il a également supervisé un programme soutenu de collecte de plusieurs millions de dollars en fonds pour soutenir divers évènements ou activités de la CVR et permettre aux personnes ayant survécu de se rendre aux évènements organisés dans le cadre de la CVR.

Il a joué un rôle crucial pour documenter l’histoire des pensionnats autochtones au Canada et les récits de plus de 6 750 survivants des pensionnats. Sous son leadership, le premier rapport exhaustif sur ce chapitre sombre de notre histoire a été publié avec 94 appels à l’action adressés aux Canadiens autochtones et non autochtones pour les guider vers la réconciliation.

Le sénateur Sinclair a été invité à prendre la parole un peu partout au Canada, aux États-Unis et ailleurs dans le monde, notamment dans le cadre des conférences Cambridge à l’intention de la magistrature de divers tribunaux du Commonwealth, en Angleterre.

Il a été professeur auxiliaire de droit à l’Université du Manitoba. Il était très actif au sein de sa profession et de sa communauté. Il a remporté de nombreux prix, dont le prix Égalité de l’Association du Barreau du Manitoba (2001), son Prix de reconnaissance pour services exceptionnels (2016) et une dizaine d’universités canadiennes lui ont décerné un doctorat honorifique.

Ses services au pays et aux peuples autochtones ont été largement reconnus par des diplômes honorifiques, le prix du Canada pour la paix mondiale en 2016, le Prix national d’excellence décerné aux Autochtones de 2017 et la Croix du service méritoire pour son travail avec la Commission de vérité et réconciliation.

À chaque cérémonie d’assermentation, le Barreau décerne des doctorats honorifiques à des personnes distinguées dans le but de souligner leurs accomplissements exceptionnels dans la profession juridique, la primauté du droit ou la cause de la justice. Les récipiendaires du LLD honorifique prononcent une allocution pour inspirer les nouveaux juristes.