Les parajuristes aident le REP à atteindre 1 000 jumelages

Posted: 09/25/2018

– Kerry Boniface

Le Réseau d’encadrement de la pratique vient de faire son 1 000e jumelage, et les parajuristes ont grandement participé à atteindre ce jalon important !

Qu’ils soient bénévoles ou participants, les parajuristes de l’Ontario découvrent que le REP représente une précieuse ressource et une véritable communauté. Les parajuristes comptent pour environ 13 % des bénévoles du REP et environ 20 % des demandes de rencontre. D’ailleurs, nous avions plus de 150 inscriptions pour notre webinaire Le REP et votre pratique parajuridique tenu cette année. Cliquez ici pour voir la version courte de cet évènement et sélectionnez dans les paramètres les sous-titres français (Canada).

Voici quelques-unes des façons par lesquelles le REP soutient les parajuristes :

  1. Les formateurs du REP aident les participants à identifier et réaliser leurs objectifs, sur des sujets pertinents pour les parajuristes tels que : ouvrir une pratique, gérer les questions financières ou encore trouver une niche pour la pratique.
  2. Les conseillers du REP offrent des conseils utiles aux parajuristes travaillant seuls ou en petits cabinets lorsque ceux-ci en ont besoin, par exemple sur des questions de fond ou de procédure dans des dossiers de clients.
  3. La liste des bénévoles du REP compte des parajuristes qui ont de l’expérience dans tous les domaines du champ de pratique parajuridique, notamment les tribunaux de la Loi sur les infractions provinciales, la Cour des petites créances, la Commission de la location immobilière, les déclarations de culpabilité par procédure sommaire et le travail des tribunaux administratifs.
  4. Les jumelages du REP peuvent être adaptés à vos besoins spécifiques. Si vous voulez une formatrice dans votre région, ou plutôt quelqu’un d’une autre région, le REP fera de son mieux pour vous jumeler avec une personne qui répond à vos besoins. Le REP s’efforce aussi de prendre en compte les préférences des participants en termes de taille de pratique, de nombre d’années d’expérience, ou encore de formateurs ou conseillers membres d’une même communauté en quête d’équité.
  5. Le fait d’offrir leurs services dans le cadre du REP donne aux bénévoles l’occasion d’améliorer leur talent de communication, d’élargir leur réseau professionnel et d’agir comme leaders et mentors au sein de la profession.

Que vous soyez à la recherche d’un formateur, d’une conseillère ou d’une façon de servir la communauté parajuridique, le REP est le point de départ idéal.

Faites une demande dès aujourd’hui pour devenir formateur ou conseiller bénévole !

Pour en savoir plus.