Prix du Barreau de 2020 : en reconnaissance de l’excellence

Posted: 11/17/2020

Les récipiendaires des prix du Barreau de 2020 ont été annoncés en mars juste avant le confinement de la province. Le 8 décembre, il y aura une cérémonie virtuelle de remise des prix pour les récipiendaires et leurs invités à laquelle assistera la trésorière Teresa Donnelly.

Les membres suivants des professions juridiques de l’Ontario seront reconnus pour leurs réalisations et leurs grandes contributions professionnelles à leurs communautés.

Médaille du Barreau

D’abord créée en 1985, la Médaille du Barreau a été accordée aux membres du Barreau de l’Ontario pour leur contribution majeure à la profession. Elle est décernée à des personnes qui accomplissent les tâches quotidiennes des avocats en faisant preuve de tant de diligence ou d’efficacité ou de manière qui a tant profité à la profession dans son ensemble, qu’elles méritent d’être reconnues.

Le prix est donné pour des services exceptionnels dans le cadre de la profession, que ce soit dans la pratique, de l’enseignement ou à d’autres titres professionnels, du moment que le service corresponde aux idéaux les plus élevés de la profession juridique. Il peut être décerné pour la dévotion aux tâches professionnelles sur une longue période ou un seul acte exceptionnel.

Cet honneur est réservé aux membres du Barreau de l’Ontario ou en reconnaissance de services rendus pendant que le récipiendaire était membre du Barreau.

Image of Professor Jeff BerrymanProfesseur Jeff Berryman : Admis au barreau en 1994, le professeur Jeff Berryman occupe actuellement le poste de vice-président adjoint, d’universitaire et de professeur de renom à l’Université de Winsor. Il est aussi professeur honoraire à la faculté de droit de la University of Auckland, en Nouvelle-Zélande. Il est un modèle d’universitaire exemplaire. C’est un chercheur reconnu sur le plan national et international dans ses champs d’expertise, soit le droit des contrats, recours et restitutions. Il s’est avéré être un professeur hors pair, dont la planification novatrice des cours a été saluée. De plus, il est fort estimé par ses étudiants, dont plusieurs d’entre eux ont d’ailleurs dit qu’il a eu un impact profond sur leur vie. Le dévouement inlassable et de longue date du professeur Jeff Berryman à l’égard du droit et de son enseignement en Ontario et à l’étranger a grandement contribué à la profession. Il continue d’être une source d’inspiration inestimable pour ses étudiant(e)s et pour le corps enseignant.

Image of Marie ChenMarie Chen : Admise au barreau en 1991, Marie Chen a consacré sa carrière à militer pour les droits des communautés marginalisées et à faibles revenus. Elle a travaillé dans des cliniques d’aide juridique pendant la quasi-totalité de sa carrière. Me Chen a participé à la réforme du droit et a plaidé d’innombrables cas pour faire avancer l’égalité raciale et la sécurité des revenus pour les communautés défavorisées. De nombreux collègues la considèrent comme une mentore, et elle pousse constamment ses pairs à adopter une approche axée sur les droits de la personne et sur la lutte contre l’oppression pour comprendre les obstacles juridiques auxquels les membres de communautés racialisées, autochtones et marginalisées font face. Son travail en droit constitutionnel et sur les droits de la personne ainsi que son soutien d’autres avocats ont contribué de manière inestimable à la profession. Ses contributions à la justice sociale dans le cadre de son travail au sein et à l’extérieur du système des cliniques juridiques ont eu un impact profond sur les clients les plus vulnérables que le système sert.

Image of Dr. Ron EllisRon Ellis (docteur en droit) : Admis au barreau en 1964, Ron Ellis est un avocat en relations de travail et en droit des pauvres, un professeur, un arbitre en droit du travail, un éducateur, un arbitre et administrateur judiciaire, un universitaire et un auteur reconnu comme un leader en droit administratif qui a beaucoup parlé et écrit sur les systèmes de justice administrative, et connu pour sa défense constante de réformes dans le système de justice. Parmi ses contributions, on y compte notamment son rôle de chef de file dans la consolidation des cliniques de services juridiques de l’Ontario en tant que directeur et directeur adjoint de Parkdale Community Legal Services, de 1975 à 1980; l’influence novatrice qu’il a exercée sur l’éducation juridique en tant que chef du cours de préparation au barreau et directeur de l’enseignement pour le Barreau, de 1981 à 1984, et un rôle important dans l’enchâssement de la primauté du droit dans le règlement des demandes d’indemnisation des travailleurs en tant que premier président du Tribunal d’appel des accidents du travail de 1985 à 1997. Il est membre fondateur de Society of Ontario Adjudicators and Regulators, et récipiendaire des médailles de SOAR et du CTAC et du prix d’excellence Tom Marshall de l’ABC. Le prix annuel Ron Ellis en droit administratif d’Osgoode Hall et le prix annuel Ron Ellis d’excellence en matière d’indemnisation des travailleurs de l’ABO rendent bien compte de son statut dans le domaine du droit administratif.

Image of Arleen HugginsArleen Huggins : Admise au barreau en 1991, Arleen Huggins a consacré sa carrière en droit, ainsi que ses nombreuses activités de bénévolat et pro bono à défendre l’équité dans la profession juridique. En tant qu’ancienne présidente de l’Association des avocats noirs du Canada, elle a joué un rôle déterminant dans la défense de l’intégration des femmes, des avocats et des étudiants en droit racialisés. En 2018, le gouvernement provincial l’a nommée évaluatrice externe indépendante pour examiner des affaires complexes liées au Programme de prévention de la discrimination et du harcèlement au travail dans l’optique de lutter contre le racisme. Le rapport qui en découle sert encore de fondement pour le travail continu de la fonction publique de l’Ontario dans la lutte contre le racisme envers les Noirs. Me Huggins est connue pour servir régulièrement de mentore aux étudiants et aux avocats racialisés, et comme avocate en litige fort respectée en droit de la personne et en droit du travail. Elle est décrite comme étant une défenseure de l’équité, de la diversité et de l’intégrité persuasive et influente dans la profession et dans la société dans son ensemble.

Image of Gilbert LabineGilbert Labine : Admis au barreau en 1977, Gilbert Labine a consacré sa carrière à défendre les personnes les plus vulnérables et marginalisées du Nord-Ouest de l’Ontario. Il est reconnu pour son dévouement à l’équité, son leadership envers les jeunes avocats et son approche à la pratique du droit. Me Labine a occupé de nombreuses fonctions au sein de la profession, telles que celles de président de la Thunder Bay Law Association, de membre de la haute direction de la Section de la justice pénale de l’Association du Barreau de l’Ontario, et d’administrateur du William W. Creighton Youth Services Centre. Il a également agi à titre de président du Réseau local d’intégration des services de santé du Nord-Ouest, de vice-président de Thunder Bay Regional Health Sciences Centre, de membre du conseil des gouverneurs de l’Université Lakehead et de professeur associé de la faculté de droit de Bora Laskin. De plus, il a fait preuve d’un dévouement extraordinaire envers la communauté, notamment à l’entrainement et la gestion de plusieurs équipes de hockey junior et à la fondation de l’équipe de hockey junior B Northern Hawks et du programme de hockey d’été AAA.

Image of Colonel Vihar JoshiColonel Vihar Joshi (retraité), OMM, MSM, CD, c.r. : Admis au barreau en 1990, le colonel Joshi a fait de remarquables contributions comme avocat et soldat représentant le meilleur de la profession juridique canadienne dans le cadre d’opérations militaires internationales en Haïti, en Bosnie et en Afghanistan. Il a servi le Canada pendant plus de 28 ans comme officier militaire et avocat au Cabinet du juge-avocat général. Le colonel Joshi est l’expert incontesté en droit de l’administration militaire au Canada. Tout au long de sa carrière, il a mis à profit ses connaissances et son leadership dans le cadre de projets d’importance nationale, notamment la rédaction de la Loi antiterroriste du Canada, la création du premier régime de retraite pour le personnel de la Force de réserve des Forces armées canadiennes et l’administration efficace et efficiente du vote des forces armées pendant deux élections fédérales. Le colonel Joshi est admiré par ses pairs en tant que professionnel juridique, qu’officier supérieur des Forces canadiennes et que personne pleine de compassion.

Image of Heather Joy RossHeather Joy Ross, LL. B. : Admise au barreau en 1986, Heather Ross est reconnue pour son leadership et sa contribution exceptionnelle à la profession juridique et à sa communauté. En tant qu’avocate pratiquante, Me Ross s’est attaquée à des questions de violence conjugale et d’inégalité de genre, les portant ainsi à l’avant-plan des secteurs juridiques et judiciaires. Elle a joué un rôle crucial dans la création du Huron Women’s Shelter à Goderich et est membre fondatrice active de la Women’s Law Association du Sud-Ouest. À partir de 1995, elle a rempli quatre mandats consécutifs comme membre élue du Conseil du Barreau de l’Ontario (le Barreau), dont elle a été conseillère à vie jusqu’en 2019. En tant que conseillère, elle a joué un rôle principal dans la création du Groupe de surveillance des droits de la personne et du prix des droits de la personne du Barreau. Tout au long de sa carrière, Me Ross a travaillé sans relâche pour partager sa passion et son expérience avec ses étudiants en droit, les nouveaux titulaires de permis et ses pairs, et pour donner son temps afin de les aider à concrétiser leurs aspirations personnelles et professionnelles.

Image of Dianne SaxeDianne Saxe (docteure en droit) : Admise au barreau en 1976, Dianne Saxe est l’une des avocates en droit de l’environnement les plus respectées au Canada. Elle est reconnue pour son dévouement et son leadership exemplaires dans le développement du droit de l’environnement. Pionnière dans les domaines du droit de l’énergie, de l’environnement et du climat en Ontario, défenseure infatigable possédant de l’expérience sur les questions de droit de l’environnement dans les secteurs public et privé. Dans le cadre de ses fonctions de commissaire à l’environnement de l’Ontario de 2015 à 2019, elle rendait des comptes sur l’environnement, l’énergie et le climat au pouvoir législatif. En tant qu’éducatrice prolifique, Dianne Saxe mène dans le domaine de la pensée critique sur les questions environnementales, notamment l’incidence du changement climatique. Après avoir travaillé pendant 44 ans pour un éventail de clients, elle est en mesure d’examiner les facettes complexes des questions environnementales. Elle dirige maintenant SaxeFacts Law Professional Corporation et anime le balado Green Economy Heroes. De plus, chercheure principale au collège Massey, elle a été reconnue par Clean50, et possède des certificats de spécialiste et fait l’objet d’une page sur Wikipédia.

Image of Donald ThomsonDonald V. Thomson : Admis au barreau en 1973, Donald Thomson est reconnu pour son travail comme procureur et pour son leadership au sein du barreau de l’immobilier. Originaire de Kirkland Lake, un village situé dans le nord de l’Ontario, il a travaillé à Walker Ellis en tant qu’avocat en droit immobilier, en droit commercial et en droit des successions à Toronto pendant plus de 45 ans. Me Thomson a conçu plusieurs programmes de formation continue et a contribué à l’établissement d’une norme dans la délivrance de permis et d’agrément professionnel dans le cadre de ses fonctions d’ancien chef de section du cours de formation professionnelle du Barreau. Il est l’ancien président et vice-président de la Section du droit immobilier de l’Association du Barreau de l’Ontario et a siégé au comité sur la pratique du droit immobilier du Barreau pendant de nombreuses années. Il est connu comme expert éminent en droit immobilier et donne souvent des conférences, faisant ainsi preuve d’un engagement indéfectible envers le barreau.

Prix Lincoln Alexander

Ce prix est décerné annuellement en reconnaissance d’une avocate ou d’un avocat ontarien qui a démontré un engagement de longue date envers le public en Ontario et son bienêtre en rendant des services à la communauté.

Image of John E. ValerioteJohn E. Valeriote : Admis au barreau en 1968, John Valeriote fait partie intégrante de la communauté juridique de Guelph depuis plus de 50 ans. Il est un des membres fondateurs de Smith Valeriote, soit l’un des plus grands cabinets de la ville. Il a consacré sa vie à de nombreuses causes communautaires et à d’innombrables initiatives de financement de programmes communautaires visant à améliorer la vie des résidents de Guelph. Parmi ses efforts civiques, il a dirigé la campagne de financement qui a mené à l’emménagement du musée de Guelph dans une installation remise à neuf au centre-ville et à l’installation de la statue et fontaine emblématique « The Family » au cœur de la ville. Il a reçu la médaille de la Confédération pour son service communautaire en 1992, la médaille du jubilé de diamant de la Reine Elizabeth II en 2021 et le prix du maire en 2019. Me Valeriote a été salué pour avoir contribué à sa ville natale à la fois grâce à ses contributions professionnelles remarquables et à ses innombrables heures de bénévolat.

Prix Laura Legge

Ce prix est décerné annuellement à une avocate en reconnaissance de ses services en tant que membre du Barreau de l’Ontario.

Image of Jacqueline LewisJacqueline Lewis : Admise au barreau en 1991, Jacqueline Lewis a fait preuve de réussite et de leadership extraordinaires comme avocate et défenseure. Elle est fondatrice du plus grand cabinet d’avocats pour réfugiés appartenant à des femmes au Canada, lequel est composé de 25 avocats, de cinq étudiants en droit et de plusieurs membres du personnel. Pendant plus de 30 ans, elle a fourni des services à des clients vulnérables et marginalisés en faisant sans cesse preuve de compassion et d’intégrité. Me Lewis est également présidente du centre Egale, le seul organisme de bienfaisance national du Canada qui se consacre à l’amélioration de la vie des membres des communautés LGBTQI2S. Sous sa direction, le centre Egale est devenu la ressource par excellence de tous les paliers du gouvernement, les entreprises et les membres du public pour la recherche sur l’enseignement, la consultation, le litige et les actions directes en plus d’être à l’origine de la création du premier logement de transition réservé aux jeunes LGBTQI2S, Friends of Ruby. Me Lewis prêche par l’exemple, redonne à sa collectivité et a contribué à bâtir la carrière de nombreux jeunes avocats et avocates.

Prix J. Shirley Denison

Ce prix est décerné chaque année à un(e) avocate ou un(e) parajuriste de l’Ontario pour reconnaitre les contributions importantes à l’accès à la justice et aux enjeux liés à la pauvreté.

Image of Mary Birdsell

Mary Birdsell : Admise au barreau en 1996, Mary Birdsell est reconnue pour son engagement et son dévouement infaillibles envers ses clients et pour sa promotion de l’accès à la justice pour les enfants et les adolescents vulnérables. Elle est chef de la direction de Justice for Children and Youth (JFCY), une clinique juridique au service des enfants marginalisés. Elle est fondatrice de Street Youth Legal Services, un programme de sensibilisation juridique de JCFY conçu en 1999 par Me Birdsell pour combler les lacunes dans la prestation des services juridiques qui touchent les jeunes sans abri. Elle a entendu leurs besoins et s’est affairée à abolir les obstacles pratiques et structurels à l’accès aux services juridiques. Elle travaille sans relâche pour faire avancer les droits et la dignité des enfants en Ontario et au Canada, et pour assurer un accès à la justice viable. Me Birdsell est connue pour offrir des services à clients avec soin et compassion tout en défendant leurs intérêts avec ferveur.

Prix des parajuristes remarquables William J. Simpson

Ce prix reconnait un ou une parajuriste qui satisfait à un ou plusieurs des critères suivants : une réalisation professionnelle exceptionnelle, une contribution au développement de la profession, le respect des pratiques exemplaires et le mentorat des autres en pratiques exemplaires, un passé de service communautaire et des traits qui donnent du crédit à la profession juridique.

Image of Michelle L. HaighMichelle L. Haigh : Titulaire de permis depuis 2008, Michelle Haigh est une praticienne très estimée qui a fait preuve d’un engagement extraordinaire dans sa profession. À la tête de Precision Paralegal Services depuis 1996, elle a encadré d’innombrables parajuristes et partage fréquemment son expertise dans le cadre de programmes de formation professionnelle. Elle a joué un rôle déterminant dans la règlementation des activités des parajuristes en Ontario grâce à son leadership et à ses contributions comme conseillère du Barreau. Elle a été nommée membre de la Fédération des ordres professionnels de juristes du Canada par le trésorier, en faisant la seule membre parajuriste. Dans le cadre de ses fonctions au sein de la Fédération, Mme Haigh a fait progresser la profession tant à l’échelle nationale qu’internationale. Elle a d’ailleurs été invitée à assister à la création du programme parajuridique en Ukraine. Elle a également agi en tant qu’administratrice d’Aide juridique Ontario pendant presque six ans. Elle est une défenseure infatigable de la santé mentale et donne son temps à des évènements et à des organismes communautaires.