Prix du Barreau remis à des professionnels juridiques exceptionnels le 22 mai

Posted: 05/17/2019

honorer l'excellenceDes membres des professions juridiques de l’Ontario seront reconnus pour leurs grandes contributions professionnelles à leurs communautés lors de la cérémonie annuelle de remise des prix du Barreau le 22 mai 2019, à Osgoode Hall à Toronto. L’avocat Guy Pratte fait partie des distingués lauréats de la Médaille du Barreau.

« Les lauréats des prix de cette année ont tous et toutes à leur actif des réalisations exceptionnelles et ont fait preuve d’un engagement exemplaire à servir la société et les professions juridiques, a affirmé le trésorier du Barreau Malcolm Mercer. Nous sommes ravis de reconnaitre les réalisations de ces professionnels juridiques d’exception en leur remettant les plus grands honneurs du Barreau. »

Les prix suivants seront présentés en mai : la Médaille du Barreau, le Prix Lincoln Alexander, le Prix Laura Legge, le Prix des parajuristes remarquables William J. Simpson et le Prix J. Shirley Denison.

Médaille du Barreau 2019

Guy Pratte (Toronto) : Admis au barreau en 1984 (et au Barreau du Québec en 2002), Guy Pratte est un avocat exemplaire et un contributeur généreux à sa communauté. Il est reconnu comme l’un des meilleurs avocats bilingues au Canada. De plus, il est reconnu comme chef de file en matière d’accès à la justice et de services pro bono. Il est actuellement président de Services juridiques pro bono de l’Ontario et membre fondateur de Pro Bono Québec et du programme national pro bono de Borden Ladner Gervais s.r.l.
Les autres lauréats sont :

Aldo Braida (Guelph/Acton) : Admis au barreau en 1955, Aldo Braida exerce le droit depuis plus de 60 ans à Guelph et à Acton. Il a donné d’innombrables heures au service du public et a défendu de nombreux projets qui ont profité aux anciens combattants, aux ainés et aux patients en soins palliatifs ainsi qu’à leurs familles dans sa communauté.

Tom Curry (Toronto) : Admis au barreau en 1986, Tom Curry est reconnu pour ses habiletés exceptionnelles comme avocat en droit criminel et à la cour d’appel et pour son engagement profond et soutenu envers ses clients et l’administration de la justice et la règle de droit. On le considère comme un généreux mentor pour les avocats débutants et un chef de file dans son cabinet et dans la profession.

Professeur Jeffery Hewitt (Rama) : Admis au barreau en 1998, Jeffery Hewitt personnifie l’idéal universitaire de défenseur et de leader. Durant toute sa carrière universitaire, qu’il a consacrée aux régimes juridiques et à la gouvernance autochtones, au droit constitutionnel et administratif et aux droits de la personne et aux redressements, il a promu la réconciliation. Il continue d’inspirer de nombreuses initiatives juridiques autochtones centrées sur l’éducation et la justice autochtone.

Cheryl Milne (Toronto) : Admise au barreau en 1987, Cheryl Milne a eu une influence profonde et unique sur le paysage juridique canadien en tant que représentante juridique pour les enfants. Elle est une avocate plaidante de premier plan en droits constitutionnels et liés à la Charte, une éducatrice juridique expérientielle innovatrice et une généreuse bénévole dans la communauté juridique. Elle a fourni à des enfants et des adolescents des services juridiques de première ligne sur une diversité de besoins pendant de nombreuses années, et dirige maintenant la représentation constitutionnelle dans un centre académique qu’elle a contribué à créer.

Professeure Carol Rogerson (Toronto) : Admise au barreau en 1991, Carol Rogerson est reconnue comme universitaire canadienne importante en matière de pensions alimentaires pour époux. Son travail dans l’élaboration de lignes directrices à ce sujet a eu un effet marqué sur le fonctionnement du système de justice en droit de la famille partout au Canada. Elle a joué un rôle central dans l’élaboration des politiques et de la législation en droit de la famille au Canada.

Susan Ursel (Toronto) : Admise au barreau en 1986, Susan Ursel est reconnue pour ses réalisations exceptionnelles en droit du travail et de l’emploi et pour sa défense des droits à l’égalité des communautés LGBTQ+. Ses causes de principe et son engagement dans les initiatives de la communauté LGBTQ+ ont eu un effet considérable sur l’avancement des droits de la personne au Canada et à l’étranger.

Frank Walwyn (Toronto) : Admis au barreau en 1995, Frank Walwyn est reconnu comme leader dans la profession juridique et comme pionnier dans la communauté juridique noire en Ontario. Il détient le plus long mandat de président de l’Association canadienne des avocats noirs, défendant l’équité et la diversité dans la profession juridique, et faisant de précieuses contributions à la communauté juridique dans son ensemble

Prix Lincoln Alexander

Yasir Naqvi (Ottawa) : Admis au barreau en 2001, Yasir Naqvi, un Canadien de première génération, a consacré sa vie au service communautaire et public. Il a mené de nombreux programmes et initiatives visant à rassembler les gens et à développer les communautés marginalisées. Sous son leadership comme ministre de trois portefeuilles majeurs, et en tant que premier procureur général de l’Ontario de confession musulmane, il a mené de grandes réformes de justice dans la province.

Prix Laura Legge

Pamela Cross (Kingston) : Admise au barreau en 1994, Pamela Cross a fait preuve d’un leadership extraordinaire pour faire avancer l’égalité des femmes au Canada. Pendant plus de 25 ans, Me Cross a travaillé sans relâche comme avocate, chercheure, enseignante, écrivaine, conférencière, mentor, formatrice et activiste, pour expliquer et contester les façons dont la loi traite la violence individualisée et systémique contre les filles et les femmes, surtout dans le cadre du droit de la famille.

Prix J. Shirley Denison

Amanda Ross (Toronto) : Admise au barreau en 1996, Amanda Ross est reconnue pour son engagement de longue date envers les personnes les plus vulnérables à Toronto par ses efforts comme bénévole au sein du programme Les juristes nourrissent ceux qui ont faim – Toronto. Bénévole dans ce programme pendant plus de 18 ans, elle a dirigé la conception d’un modèle de financement pour en assurer la solvabilité. Elle est une inspiration pour de nombreux avocats et a fait de grandes contributions pour trouver des solutions aux problèmes de pauvreté.

Prix des parajuristes remarquables William J. Simpson

Jennifer Gravel Vanasse (Ottawa) : Titulaire de permis depuis 2008, Jennifer Gravel Vanasse a démontré des habiletés et un engagement exceptionnels envers sa profession. Elle travaille chez Vice Hunter LLP à Ottawa depuis 1988, où elle a démontré un grand dévouement au cabinet et à ses clients. Elle a contribué au développement de la profession de parajuriste grâce à son engagement de longue date au Comité des parajuristes de l’Association du barreau du comté de Carleton et par son mentorat d’étudiants parajuristes et d’autres titulaires de permis.

Le Barreau de l’Ontario règlemente les avocats et les parajuristes de l’Ontario dans l’intérêt public. Le mandat du Barreau est de protéger l’intérêt du public, de maintenir et de faire progresser la cause de la justice et la primauté du droit, de faciliter l’accès à la justice pour les Ontariennes et les Ontariens et d’agir en temps opportun et de façon ouverte et efficace.