Respecter la dignité des autres : Lenny Abramowicz reçoit la Médaille du Barreau de 2018

Posted: 05/15/2018

Lenny AbramowiczLenny Abramowicz : Admis au Barreau en 1987, Lenny Abramowicz a consacré sa carrière au réseau de cliniques juridiques communautaires de l’Ontario, à commencer par son stage en 1986 à la clinique juridique Parkdale. Depuis 30 ans, Me Abramowicz promeut sans relâche l’accès à la justice et l’égalité pour les Ontariens et Ontariennes à faible revenu. Il fait toujours preuve de respect pour la dignité des autres, qu’il s’agisse de locataires menacés d’expulsion, de travailleurs qui souffrent de lésions, ou de ministres du gouvernement.

En plus d’être président de l’Alliance pour l’aide juridique durable depuis 2011, Lenny Abramowicz est directeur général de l’Association des cliniques juridiques communautaires de l’Ontario, poste qu’il occupe depuis bientôt 20 ans et où il continue d’apporter son enthousiasme, sa modestie et son humilité.

Que signifie ce prix pour vous ?

« Bien que le Barreau considère cela comme une reconnaissance des personnes qui ont reçu le prix, je la vois plutôt comme une validation par le Barreau du type de travail que je fais, défendre la justice sociale, et du système de clinique communautaire par lequel que j’accomplis ce travail, comme réseau précieux et digne de reconnaissance. Le fait que mes collègues qui travaillent dans des cliniques communautaires et d’autres organismes de justice sociale ont récemment été reconnus par le Barreau illustre ce sentiment. »

Fasciné par l’avocat radical américain Clarence Darrow, Me Abramowicz a décidé de devenir avocat pour œuvrer en faveur de la justice sociale et économique après une participation à une réunion de locataires à Montréal. Même si les participants à la réunion étaient généralement bruyants et ne prêtaient pas attention aux conférenciers, lorsqu’une avocate s’est adressée au groupe, tout le monde a cessé de parler et a écouté ce qu’elle avait à dire. Il s’est alors rendu compte qu’être avocat pouvait être un outil utile pour travailler avec les autres en vue d’atteindre l’égalité.

Me Abramowicz aime que les gens travaillent ensemble. « Les humains sont des êtres sociaux et nous réalisons toujours de plus grandes choses quand nous mettons de côté nos motivations individuelles et reconnaissons la force et la récompense qui vient de l’effort collectif. »

Au début de sa carrière, il a participé à un certain nombre de causes types et de campagnes de réforme du droit qui ont permis des avancées dans droits des locataires et des avantages sociaux. L’Association of Community Legal Clinics est devenue une force puissante préconisant des cliniques juridiques communautaires dans les communautés à faible revenu.

Quant à l’avenir de la profession qu’il a choisie, il voit que le changement est inévitable, particulièrement dans une profession qui maintient le monopole des services juridiques essentiels pour le public. Sans changement, il dit que la profession sera fracturée ou perdra de sa pertinence.

Me Abramowicz ajoute que la Médaille du Barreau envoie un message disant qu’une carrière en justice sociale est reconnue et valorisée, et qu’elle pourrait ouvrir des portes pour défendre la cause de l’aide juridique, des cliniques communautaires et des communautés que nous servons. Il espère également avoir un accès à vie aux fameuses tartelettes au sucre du Barreau.

Datant de 1985, la Médaille du Barreau est un honneur décerné par le Barreau du Haut-Canada aux membres ayant contribué à la profession de façon significative. Elle est accordée à ceux qui effectuent le travail ordinaire d’un avocat, mais d’une façon tellement diligente ou efficace, d’une façon qui bénéficie tellement à la profession tout entière, qu’ils méritent d’être honorés.

Le prix est donné pour des services exceptionnels rendus dans le cadre de la profession, que ce soit dans la pratique, dans l’enseignement ou à un autre titre professionnel, du moment que le service corresponde aux idéaux les plus élevés de la profession juridique. Il peut être décerné pour une dévotion aux devoirs professionnels à long terme ou pour un seul acte exceptionnel.

Cette année, 10 membres exceptionnels des professions juridiques recevront des prix du Barreau le 23 mai.