Semaine de l’accès à la justice, en français aussi

Posted: 10/19/2017

Du 23 au 27 octobre, de nombreux évènements auront lieu pour célébrer la semaine de l’accès à la justice.

À Ottawa, les candidats du PPD travaillent de près avec l’AJEFO, le programme de pratique du droit de l’Université d’Ottawa, le Centre d’information juridique d’Ottawa et des avocats de toute la province pour mieux connaitre les besoins des justiciables francophones et identifier les barrières à l’accès à la justice dans la province et proposer des solutions innovatrices pour les surmonter. Les candidats présenteront une partie de leur recherche au Colloque sur l’accès à la justice en français organisé par PratiquO, le Centre de formation juridique continue de l’Université d’Ottawa, et le PPD.

Ce projet permettra de sensibiliser les candidats et candidates à la réalité d’exercer le droit dans le nord de l’Ontario. Dans cet esprit, déjà l’année dernière, le PPD a participé à une clinique mobile à Sudbury pour offrir des consultations gratuites de 30 minutes en français et en anglais à plus de 75 justiciables dans divers domaines du droit. Ce projet s’inscrit dans les objectifs du PPD qui forme des avocats pour servir les clients en contexte minoritaire francophone.

Le Centre d’information juridique d’Ottawa offre des rencontres avec des avocats, gratuites confidentielles, en français et en anglais, à toute personne de l’Ontario faisant face à un problème juridique. Le Centre profitera de l’occasion pour découvrir davantage les besoins uniques des justifiables dans la province. Depuis son ouverture en janvier 2015, le CIJO a offert plus de 4 700 rencontres d’information juridique aux justiciables de l’Ontario. De plus, depuis octobre 2016, les justiciables peuvent téléphoner gratuitement le CIJO de partout en Ontario grâce à sa ligne téléphonique sans frais.

Le Colloque gratuit sur l’accès à la justice en français aura lieu le 25 octobre 2017 de 9 h à 16 h dans le Pavillon Desmarais à l’Université d’Ottawa. Le colloque réunira des présentateurs comme le juge Paul Rouleau de la Cour d’appel de l’Ontario, la professeure Julie MacFarlane et des représentants du Commissariat aux langues officielles du Canada, du Commissariat aux services en français de l’Ontario, du Centre juridique pour les femmes de l’Ontario et du Programme d’accès à la justice en français des cliniques juridiques.

Les participants auront droit à 3 heures de professionnalisme et jusqu’à 2,5 heures de droit de fond.