Un exemple d’excellence : Tom Curry reçoit la Médaille du Barreau 2019

Posted: 05/17/2019

Tom CurryAdmis au barreau en 1986, Tom Curry est reconnu pour ses habiletés exceptionnelles comme avocat en droit criminel et à la cour d’appel et pour son engagement profond et soutenu envers ses clients et l’administration de la justice et la règle de droit.

On le considère comme un généreux mentor pour les avocats moins expérimentés et un chef de file dans son cabinet et dans la profession. M. Curry est membre de l’American College of Trial Lawyers et de l’International Academy of Trial Lawyers et il est spécialiste agréé en litige civil par le Barreau de l’Ontario.

M. Curry a siégé comme administrateur de la Société des plaideurs de 2012 à 2017, et il est actuellement membre du Conseil d’administration de l’Université Nipissing et membre du comité consultatif sur les programmes de qualité et santé de l’Université Queen’s.

M. Curry a acquis le respect de ses collègues, adversaires, de la profession et de la magistrature, et il symbolise l’excellence dans la profession.

M. Curry est l’un des lauréats de la Médaille du Barreau de cette année, médaille remise aux avocats de l’Ontario choisis pour leur contribution majeure à la profession.

Que représente ce prix pour vous ?

J’ai une passion pour la justice et le droit. Dans mes années comme avocat, j’ai conservé un enthousiasme pour mon travail à la Cour qui est ancré dans ma conviction que le droit peut résoudre toutes sortes de problèmes. Mettre la loi au service des gens et les aider à résoudre des problèmes juridiques, voilà la vie professionnelle que j’ai choisie et que j’ai vraiment aimée.

Le Barreau de l’Ontario a toujours été un élément important de ma fierté à l’égard de la profession, pour plusieurs raisons. Premièrement, c’est un grand honneur d’être membre d’un organisme qui gouverne la profession depuis plus de 200 ans et qui compte parmi ses membres tant de personnes intéressantes. Deuxièmement, j’ai eu le privilège de travailler pendant de nombreuses années avec le Barreau pour offrir des programmes de formation et, à l’occasion, pour agir comme un de ses conseillers juridiques. Enfin, j’ai admiré les leaders de la profession qui ont choisi de servir l’intérêt public en tant que conseillers et les membres du personnel et les bénévoles qui en assurent le bon fonctionnement.

Tout au long de ma carrière, je me suis efforcé de respecter les objectifs et les valeurs de la profession et de l’administration de la justice. L’attribution de la Médaille du Barreau représente l’apogée de mon travail en tant qu’avocat et membre de cette société.

Qu’est-ce qui vous motive (ou vous a motivé) dans votre carrière juridique ?

Mon travail en tant qu’avocat est motivé par un engagement envers l’excellence pour être le meilleur avocat que je peux être. Le succès dans n’importe quel domaine n’est possible que si l’on s’engage à travailler fort pour atteindre ses objectifs, qu’il s’agisse des objectifs d’une famille, d’une organisation ou d’objectifs personnels.

J’ai acquis ces valeurs auprès de ma famille. Ma mère est une personne sage, gentille, généreuse et empathique. Elle a inculqué ces valeurs à mes quatre sœurs et à moi – elle a été le fondement de notre famille toute sa vie et, à 97 ans, elle est toujours une source de tout ce qui est bon dans ma vie.

La vie de mon défunt père a été consacrée au service des autres – d’abord en tant que jeune homme forcé de quitter l’école en 8e année pour subvenir aux besoins de sa famille lorsque son père a été tué dans un accident, puis comme soldat pendant la Deuxième Guerre mondiale et ensuite comme policier à North Bay. De lui, j’ai appris l’importance du sacrifice pour les autres.

Ma conjointe et mes trois enfants m’ont soutenu dans ma carrière et ils partagent la joie de ma pratique et ont fait beaucoup de sacrifices pour me permettre de poursuivre ma passion.

J’ai également eu le privilège de travailler dans deux cabinets d’avocats qui visent l’excellence dans tout ce qu’ils font. J’ai profité de mon association avec les membres de ces cabinets et j’ai assimilé leurs valeurs communes.

Quel conseil donneriez-vous aux nouveaux professionnels du droit qui amorcent leur carrière ?

Visez haut ! Recherchez l’excellence dans tout ce que vous faites. Chérissez les relations que vous établissez avec vos collègues. Investissez-vous en eux et prenez le temps d’écouter les autres. Entourez-vous de mentors, d’amis et de collègues de tous les domaines de pratique qui vous interpellent et remettent en question vos perspectives. Si vous faites cela, vous ne cesserez jamais de grandir.

Ne manquez pas l’occasion d’élargir votre perspective. En fin de compte, le fait de passer du temps en détachement ou même de prendre une année sabbatique n’interfèrera pas avec votre carrière en droit. Cela ne fera que l’améliorer.

Rappelez-vous que vous pouvez contrôler deux choses : vos efforts et votre attitude. Soyez positif ! N’abandonnez pas. Ce qui est merveilleux dans la pratique du droit, c’est l’ampleur des possibilités qu’il offre et le fait que pour chaque mauvais jour, il y en aura d’innombrables bons. Les erreurs font partie de votre travail. Vous en ferez beaucoup (j’en fais encore). Vous apprendrez que les erreurs peuvent être corrigées et que vous tisserez certaines de vos relations professionnelles les plus durables en faisant et en corrigeant des erreurs. Prenez plaisir dans votre travail !

La Médaille du Barreau est donnée pour des services exceptionnels dans le cadre de la profession, que ce soit dans la pratique, dans l’enseignement ou à d’autres titres professionnels, du moment que le service corresponde aux idéaux les plus élevés de la profession juridique. Il peut être décerné pour la dévotion aux tâches professionnelles sur une longue période ou un seul acte exceptionnel.

Cette année, 12 membres exceptionnels des professions juridiques recevront un prix du Barreau le 22 mai.