Treasurer’s Blog

Setting the stage for engagement

Posted: 09/02/2014  /  by: Janet Minor  /  View Comments

  • Français
  • English

Treasurer Janet MinorWelcome to the fall season — and to my first blog post.

In many ways, fall represents the start of business for the Law Society, as Convocation and committees begin again to meet regularly after summer break.

But the last few months have been very busy and exciting for me.

One of the first responsibilities of a new Treasurer is the forming of committees, task forces and working groups.

This may seem like a straight-forward administrative job, but it is extremely important. It is in committee where the real work of Convocation occurs, as matters of significance to the profession and the public are examined, discussed and debated in great detail.

The issues we are grappling with today are complex. There are multiple contingencies to consider as we identify the best approach to managing these issues within our mandate to regulate the profession in the public interest.

It is the committees’ job to consult with the profession, work through all the possibilities, identify the risks and recommend the optimal position to Convocation.

As Treasurer I need, with the support of Convocation, to establish the framework in which these policy decisions are made and to set the direction for the organization.

First and foremost, my overriding goal is to maintain and enhance public confidence in the Law Society as regulator in the public interest.

I believe this can be accomplished by ensuring that our governance and regulatory processes are, and are clearly seen to be fair, transparent, effective and relevant.

We must advance our competence mandate by expanding our supports for members to make sure the public receives the best possible legal advice and assistance.

As the diversity within our profession grows, we must prioritize measures to increase inclusiveness.

And finally, it is essential that we make progress on expanding the public’s access to justice.

These are the principles that will guide bencher debate in committee and Convocation as we continue our work on major issues and initiatives such as the increased need for mentoring, the challenges faced by racialized licensees, the study of alternate business structures, the ongoing implementation of the Pathways Pilot Project, and the work of the Action Group on Access to Justice.

They will also guide our deliberations on the unforeseen matters that are sure to arise during my term.

I value transparency and inclusive debate. As such, I commit to regularly updating you in this space on the work of your Law Society.

And through this and other channels, I hope to engage you in the discussion of the significant issues facing our profession today.

Ouvrir la voie à l’engagement

Treasurer Janet MinorBienvenue à l’automne et à mon tout premier billet. De maintes façons, l’automne représente le début des activités du Barreau alors que le Conseil et les comités vont se réunir régulièrement après la pause estivale.

Cependant, les derniers mois ont été très remplis et excitants pour moi. Une de mes premières responsabilités comme nouvelle trésorière est de former les comités, les groupes de travail et les groupes d’étude. Bien que cette tâche administrative puisse paraitre simple, elle n’en est pas moins extrêmement importante. C’est en comité que le vrai travail du Conseil s’accomplit et c’est là que des sujets d’importance pour la profession et le public sont examinés, discutés et débattus en détail.

Les questions que nous abordons aujourd’hui sont complexes. Nous devons tenir compte de diverses éventualités en identifiant la meilleure méthode pour gérer ces questions dans le cadre de notre mandat visant à réglementer la profession dans l’intérêt public. Les comités doivent consulter la profession, s’efforcer d’envisager toutes les possibilités, identifier les risques et recommander la meilleure position à prendre au Conseil.

Comme trésorière, mon rôle est, avec l’appui du Conseil, d’établir le cadre dans lequel ces décisions politiques doivent se prendre, et de fixer la direction pour l’organisation.

D’abord et avant tout, mon but global est de maintenir et d’améliorer la confiance du public dans le Barreau comme organe de réglementation dans l’intérêt public.

Je crois que cela peut se faire en assurant que nos processus de gouvernance et de réglementation soient tels qu’ils semblent l’être manifestement: justes, transparents, efficaces et pertinents.

Nous devons faire progresser notre mandat de compétence en élargissant nos appuis aux membres pour nous assurer que les clients reçoivent les meilleurs conseils et assistance juridiques possible.

À mesure que la diversité de notre profession croît, nous devons établir les mesures prioritaires pour élargir l’inclusion.

Enfin, il est essentiel que nous avancions sur la voie de l’accès à la justice pour le public.

Ce sont là les principes qui guideront le débat parmi les comités et le Conseil dans notre travail sur des questions et des initiatives majeures comme le besoin croissant de mentorat, les difficultés auxquelles font face les titulaires de permis racialisés, l’étude de structures d’entreprise alternatives, la poursuite de la mise en œuvre du projet de voie d’accès et le travail du groupe d’action sur l’accès à la justice.

Ce sont ces principes qui guideront nos délibérations des questions imprévues qui surgiront certainement durant mon mandat.

Je valorise les débats transparents et inclusifs. Comme tel, je m’engage à vous informer régulièrement, dans cet espace, du travail de votre Barreau. De plus, par le biais de cette tribune et d’autres canaux, j’espère vous faire entrer dans la discussion sur les questions majeures qui se posent à notre profession aujourd’hui.

View All Posts