10th Anniversary Celebration

Posted: 04/26/2018  by: Paul Schabas

  • Français
  • English

Celebrating a Milestone

Paralegal Decade Event ImageA decade of regulation, progress and growth will be celebrated on May 1, 2018 at a special event to mark the 10th anniversary of paralegal regulation in Ontario.

Back in 2008, there were just over 2,000 licensed paralegals. Today, that number has more than quadrupled to more than 9,000, to make up a thriving and dynamic profession.

The implementation of paralegal regulation was not without its challenges, but has been very successful in establishing an effective licensing process, standards of competence and a complaint and discipline process that enhances access to justice for the people of Ontario.

Licensed paralegals today provide the public with choice and protection. Every day, they help Ontarians with legal needs regarding workplace and personal injuries, landlord/tenant disputes, small claims court matters, and traffic offences, to give just a few examples.

Further, over the past decade the paralegal program accreditation process has been significantly enhanced. A new licensing examination was introduced in 2015 to provide additional rigour and fairness.

Last month, the province introduced an amendment to the Law Society Act that, when passed, will recognize paralegals as officers of the court in all courts in which they are authorized to provide legal services. This follows the Law Society’s December 2017 Convocation endorsement of paralegals as officers of the court — holding them to the same high standards and ethical obligations as lawyers.

The continued success of paralegal regulation is, in large part, due to the ongoing work and vision of the Law Society’s Paralegal Standing Committee. Originally, two paralegal benchers and three paralegals sat on the committee, together with elected lawyers and appointed lay benchers. That changed in 2014, so that all five paralegals became elected benchers who participate in and vote at Convocation.

Paralegal benchers also sit as adjudicators to consider cases related to the licensing, competence, conduct and capacity of paralegals.

I commend the committee on its hard work over the last decade and thank the paralegal benchers who help us in our work in governing the professions.

The Law Society, and the public, is all the better because of paralegal regulation and we look forward to another 10 years of success.

I look forward to seeing many of you at the special celebration event taking place at the Law Society on May 1, which will explore current initiatives — and how paralegals and the public benefit from regulation.

Célébration du dixième anniversaire de la règlementation des parajuristes

Une étape majeure

Paralegal Decade Event ImageLe 1er mai 2018, nous célébrons dix années de règlementation, de progrès et de croissance avec un évènement spécial pour marquer le 10e anniversaire de la règlementation des parajuristes en Ontario.

En 2008, il y avait un peu plus de 2 000 parajuristes titulaires de permis. Depuis, le nombre de parajuristes a plus que quadruplé. Ils sont aujourd’hui plus de 9 000 et la profession parajuridique est plus dynamique et florissante que jamais.

La mise en œuvre de la règlementation des parajuristes ne s’est pas faite sans difficultés, mais ce changement a été une grande réussite. Cette règlementation a permis de mettre en place un processus d’accès à la profession efficace ainsi que des normes de compétences et un processus de plaintes et de discipline, permettant ainsi d’améliorer l’accès à la justice pour la population de l’Ontario.

Aujourd’hui, les parajuristes titulaires de permis offrent au public plus de choix et de protection. Chaque jour, ils et elles aident les Ontariens et les Ontariennes qui ont des besoins juridiques en matière d’accidents du travail et de lésions corporelles, de différends entre locateurs et locataires, ou encore d’infractions du Code de la route ou d’affaires relevant de la Cour des petites créances, pour donner quelques exemples.

De plus, au cours des dix dernières années le processus d’agrément des programmes de formation parajuridique a fait l’objet d’améliorations importantes. Un nouvel examen d’accès à la profession a été introduit en 2015, rendant le processus plus rigoureux et équitable.

Le mois dernier, le gouvernement provincial a proposé une modification à la Loi sur le Barreau qui, lorsqu’elle sera adoptée, fera reconnaitre les parajuristes comme officiers de la cour devant tous les tribunaux où ils sont autorisés à fournir des services juridiques. Cette proposition répond à une demande du Barreau, endossée par le Conseil en décembre 2017, de faire des parajuristes des officiers de la cour – de façon à les tenir aux mêmes normes élevées et obligations déontologiques que les avocats.

La réussite de la règlementation des parajuristes tient en grande partie au travail continu et visionnaire du Comité permanent des parajuristes. À sa création, ce comité comptait deux conseillers parajuristes et trois parajuristes, ainsi que des conseillers avocats élus et des conseillers non juristes nommés au Conseil. Depuis 2014, les cinq parajuristes membres du comité sont tous des conseillers élus qui participent et votent aux réunions du Conseil.

Les conseillers et conseillères parajuristes agissent aussi comme arbitres dans des dossiers ayant trait à l’accès à la profession, à la compétence professionnelle, à la conduite et à l’incapacité des parajuristes.

Je félicite le comité pour son travail au cours des dix dernières années et je remercie les conseillers et conseillères parajuristes de leur aide dans la règlementation des professions.

La règlementation des parajuristes améliore le travail du Barreau, contribue à mieux servir le public et nous permet d’envisager le futur avec confiance.

J’espère vous voir en grand nombre à la célébration spéciale qui aura lieu au Barreau le 1er mai, qui sera aussi l’occasion de revenir sur les initiatives en cours – et sur les avantages de la règlementation pour les parajuristes comme pour le public.