An abiding interest

Posted: 02/02/2018  by: Paul Schabas

  • Français
  • English

LAWG ReportLegal aid is a critical component of access to justice, something that the Law Society strongly supports and promotes. That is why I was extremely pleased when Convocation approved a report from the Law Society’s Legal Aid Working Group on January 25, outlining ways to re-engage with and complement the work of Legal Aid Ontario (LAO) and other organizations.

More than 60 years ago, the Law Society played a key, foundational role in developing Ontario’s legal aid system and it has maintained a long-standing commitment to ensuring that strong and readily accessible legal aid services are available to low-income Ontarians across the province.

As the need for legal services and the demand for public funding becomes more acute, it is extremely important to help ensure our legal aid system remains strong. The working group’s recommendations further the shared desire amongst the Law Society, LAO, stakeholders, the government and the public, to ensure a robust, transparent and sustainable legal aid system for the people of Ontario.

Entitled, “An Abiding Interest,” the report recommendations are designed to:

  • build a stronger relationship between the Law Society and LAO;
  • have the Law Society participate with LAO and stakeholders from the legal community to improve relationships and communications between them;
  • facilitate public policy discussions about the need and importance of legal aid to our civil society;
  • clarify the Law Society’s goals in recommending appointments to the LAO board of directors and create a protocol for interaction with appointees; and
  • promote improvements in the collection and use of data.

The Legal Aid Working Group was established in November 2016 at my request, as part of the Law Society’s obligation to facilitate access to justice in Ontario. The group was tasked with identifying opportunities to support and enhance the delivery of robust and sustainable legal aid — as well as opportunities for engagement with LAO.

Working group members met with more than 40 stakeholders from 20 organizations, including senior officials from LAO.

I would like to thank John Callaghan, chair of the working group, and the group’s members for their determination and hard work in producing this important report.

Their recommendations set out a responsible way forward for the Law Society to complement and support LAO in improving access to legal aid and access to justice in Ontario. All Ontarians should have access to fair and just treatment in the legal system.

The full report is online and I encourage you to read it, if you have not already done so.

Un intérêt constant et de longue date

LAWG ReportL’aide juridique est une composante essentielle de l’accès à la justice, que le Barreau promeut et soutient vigoureusement. Voilà pourquoi je suis ravi que le Conseil ait approuvé, le 25 janvier, le rapport du Groupe de travail sur l’aide juridique du Barreau. Ce rapport définit des façons de renouveler l’engagement du Barreau envers Aide juridique Ontario et d’autres organisations et de prolonger leur travail.

Le Barreau a joué un rôle fondateur dans le développement du système d’aide juridique en Ontario il y a une soixantaine d’années et a maintenu un intérêt constant à faire en sorte que des services d’aide juridique robustes et facilement accessibles soient disponibles partout en Ontario pour les personnes à faibles revenus.

Alors que les besoins en services juridiques augmentent et que la demande pour le financement public se fait plus pressante, il est extrêmement important de veiller à ce que les services d’aide juridique demeurent solides. Les recommandations du Groupe de travail traduisent le désir que partagent le Barreau, AJO, les intervenants, le gouvernement et le public de faire en sorte que les Ontariennes et Ontariens bénéficient d’un système d’aide juridique robuste, transparent et durable

Le rapport, intitulé Un intérêt constant et de longue date, formule des recommandations qui visent à :

  • Renforcer la relation entre le Barreau et AJO ;
  • Améliorer les liens et les communications entre AJO et les intervenants de la communauté juridique grâce à la participation du Barreau ;
  • Faciliter les discussions de fond sur la nécessité et l’importance de l’aide juridique pour la société civile ;
  • Clarifier les objectifs du Barreau quant à la recommandation de personnes pour nomination au conseil d’administration d’AJO et élaborer un protocole pour encadrer les interactions avec les personnes nommées ;
  • Encourager la collecte et l’utilisation plus efficaces de données.

Le Groupe de travail sur l’aide juridique a été constitué en novembre 2016 à ma demande, dans le cadre du mandat du Barreau de faciliter l’accès à la justice en Ontario. Le Groupe de travail avait pour mission d’identifier des opportunités de soutenir et d’améliorer la prestation de services d’aide juridique robustes et durables et d’identifier des opportunités d’engagement avec Aide juridique Ontario.

Le groupe a rencontré plus de 40 intervenants représentant 20 organisations, y compris des cadres dirigeants d’Aide juridique Ontario.

Je voudrais remercier John Callaghan, président du Groupe de travail, ainsi que les membres du Groupe pour leur détermination et leurs efforts pour produire ce rapport important.

Les recommandations tracent un chemin responsable pour le Barreau dans ses efforts visant à prolonger et à soutenir le travail d’AJO pour améliorer l’accès à l’aide juridique et, de manière plus large, l’accès à la justice en Ontario. Toutes les Ontariennes et tous les Ontariens devraient pouvoir bénéficier d’un traitement juste et équitable dans le système juridique.

Le rapport intégral est affiché en ligne. Je vous encourage à le lire, si vous ne l’avez pas déjà fait.